August - 2017
Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12
13
14 15 16 17 18
19
20
22 23 24
25
26
27
28 29 30 31  
Sunday, 13. August 2017
18:00 - Chambara Sportif
Le chambara sportif ou "Spochan" souvent utilisé dans le langage parlé, est une escrime martiale, ludique et sportive qui se pratique avec des armes en mousse (épée, épée court, la...
Saturday, 19. August 2017
09:00 - Visite de Miyajima
Venez à la rencontre de la nature, de la culture et de l'histoire de Miyajima ! Écotour exceptionnel organisé par la Setonaikai
Friday, 25. August 2017
19:20 - Tarot de Yokohama
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,300 yens Dîner et boissons inclus.
Saturday, 26. August 2017
14:30 - Pique-nique de rentrée
Venez nous retrouver à notre pique-nique de rentrée pour un moment de détente, de rencontres et de convivialité.
18:15 - Shinjuku après le coucher de soleil
Laissez-vous guider dans Shinjuku, un des quartiers majeurs de Tokyo pour sa vie nocturne.

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Get Adobe Flash Player

Compte rendu journée SUMO – 17 mai 2014 – Catherine

Il y a 6 tournois ‘honbasho’ de sumos pas an. Ceux de Tokyo ont lieu à Tokyo en janvier, en mai et en septembre. 

L’un des combats les plus acclamés le 17 mai a été celui opposant l’étoile montante du sumo – Endo, 146 kg, 1,82m, de nationalité japonaise, contre le Yokozuna Mongol, Harumafuji, 133 kg, 1,85m. Apres de longues minutes de défi à travers un jeu de regard très  appuyé, de nombreux lances de poignées de  sel, et plusieurs faux départs, le jeune lutteur a finalement perdu le combat.

Apparus il y a près de 1500 ans, les combats de sumo ont un caractère sacré au sein du shintoïsme, même si  l’atmosphère des matches est avant tout festive et conviviale. Ils se tiennent en effet au milieu d’un public  familial qui mange, boit et bavarde, autour du ‘dohyou’ pose au centre du stade.

Le  ‘dohyou’ - l’arène sur laquelle a lieu les combats- est un temple, béni et purifié par les moines shintos avant  les combats, et les lutteurs ne peuvent commencer un combat qu’après avoir accompli 3 gestes rituels de purification :

- L’eau de force ‘chikara  mizu’ :avant de monter sur le ‘dohyou’ , le lutteur boit et recrache l’eau que le lutteur précédant lui tend dans une cuillère en bambou,

- Le ‘shiko’ : une fois sur le ‘dohyou’, le lutteur frappe le sol avec les pieds après les avoir levés très haut sur le coté, pour chasser les esprits,

- Le ‘kiyome no shio’ : le lancer d’une ou plusieurs poignées de sel en signe avant le combat.  Les lutteurs recommencent parfois à plusieurs reprises ce rituel pour tenter de déstabiliser et de déconcentrer leur adversaire.

De nombreux Rikishi de haut niveau sont maintenant étrangers : bulgares, russes, égyptien (Ousunaarashi ‘grande tempête de sable’, qui a connu une ascension fulgurante dans les tournois) .

Les 3 principaux lutteurs – les Yokozuna – considérés comme des demi-dieux, sont actuellement Mongols. 

La passion du public japonais pour le sumo reste très forte, malgré l’absence de Yokozunas japonais, et même s’il est très concurrencé par le baseball apurés du jeune public. C’est en tout cas un spectacle exceptionnel et chargé de sens, sous son apparente simplicité.

Photos du Sumo

PrécédentNo upper indexNo upper albumSuivant

Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo
Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo
Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo