August - 2017
Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12
13
14 15 16 17 18
19
20
21 22 23 24
25
26
27
28 29 30 31  
Sunday, 13. August 2017
18:00 - Chambara Sportif
Le chambara sportif ou "Spochan" souvent utilisé dans le langage parlé, est une escrime martiale, ludique et sportive qui se pratique avec des armes en mousse (épée, épée court, la...
Saturday, 19. August 2017
09:00 - Visite de Miyajima
Venez à la rencontre de la nature, de la culture et de l'histoire de Miyajima ! Écotour exceptionnel organisé par la Setonaikai
Friday, 25. August 2017
19:20 - Tarot de Yokohama
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,300 yens Dîner et boissons inclus.
Saturday, 26. August 2017
14:30 - Pique-nique de rentrée
Venez nous retrouver à notre pique-nique de rentrée pour un moment de détente, de rencontres et de convivialité.
18:15 - Shinjuku après le coucher de soleil
Laissez-vous guider dans Shinjuku, un des quartiers majeurs de Tokyo pour sa vie nocturne.

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Initiation au Théâtre Nô

Samedi 1er février 2014, nous avons eu la chance d’assister à une conférence suivie d’une représentation au Théâtre National de Nô à Sendagaya : Une captivante initiation à cet art traditionnel japonais si réputé.

Le jeu des émotions… Nous étions une vingtaine de francophones, invités exceptionnellement dans la salle de répétition des acteurs autour d’une vraie scène de Nô.

Maître Takayuki Matsuyama, acteur professionnel de Nô, nous a expliqué en quoi consiste ce type de théâtre, et nous a initiés à ses codes stricts.
Etabli au 14ème siècle dans sa forme actuelle, le théâtre Nô se définit comme un drame lyrique mêlant jeu, chant, danse et musique. Il s’agit d’un art raffiné qui était destiné à l’élite militaire et politique du Japon, et dont le répertoire est fortement ancré dans la littérature. Au lieu de narrer une intrigue compliquée, le théâtre Nô, hautement stylisé et simplifié, développe une émotion ou une atmosphère par des jeux de scène précis et très lents.

Pour illustrer ses propos, traduits en français par des membres de l’ALFI, Maître Takayuki Matsuyama nous a invité à chausser des « tabis » blanches de rigueur pour monter sur la scène et à nous familiariser avec la démarche toute spéciale des acteurs, qui glissent littéralement sur le parquet lisse sans faire aucun bruit. Il nous a ensuite dévoilé l’intrigue de la fameuse pièce Dôjôji à laquelle nous allions assister dans l’après-midi, et nous même a donné quelques astuces pour éviter de nous endormir !
En effet, la scène principale, très intense mais extrêmement lente, dure près d’une demi-heure.

Dans le théâtre Nô, les arrêts prolongés du geste et de la mimique accroissent l'intensité de l’émotion. La gestuelle est stylisée autant que la parole qui semble chantée. La synchronisation des mouvements de l’acteur principal avec les chants du chœur et jeux des quatre musiciens est capitale pour exprimer l’émotion voulue. Après cette initiation indispensable pour pouvoir profiter du spectacle, nous avons déjeuné dans le restaurant du théâtre en compagnie de Maître Takayuki Matsuyama.

…transmises au public

A 13h, les quelques 600 spectateurs sont entrés dans la magnifique salle du Théâtre National et ont assisté à une première pièce, Ishigami.

Il s’agissait d’une comédie de kyōgen, la forme comique du théâtre Nô, qui reflète les habitudes, les coutumes et la vie des gens du commun dans de courtes pièces.

Après un entracte de 20 minutes a débuté la célèbre pièce dramatique Dôjôji, dont l’intrigue est centrée sur la grosse cloche d’un temple.

Celle-ci a été suspendue très soigneusement devant nous, puis les musiciens et le chœur ont pris place sur la scène. Au théâtre Nô, il n’y a pas de rideau entre la scène et le public, et l’installation du décor se fait « en direct ».

Malgré la lenteur des gestes des acteurs et la musique un peu surprenante pour des non avertis, le spectacle était magnifique.

Les scripts en français et les sous-titres en anglais nous ont bien aidés à suivre le scénario. La beauté des costumes, la précision des gestes, l’intensité des émotions ont conquis le public, totalement silencieux du début à la fin. Contrairement à l’usage, des applaudissements ont salué la sortie très digne des acteurs et de la grosse cloche à la fin de la représentation.

Cette expérience passionnante nous a permis de nous initier à cette forme de théâtre japonais particulière, qui s’oppose au plus populaire théâtre kabuki - que nous espérons découvrir dans quelques mois !

Claire Salles

Photos de la sortie Nô

PrécédentNo upper indexNo upper albumSuivant

Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo
Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo
Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo Click here to view the big photo