August - 2017
Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12
13
14 15 16 17 18
19
21 22 23 24
25
26
27
28 29 30 31  
Sunday, 13. August 2017
18:00 - Chambara Sportif
Le chambara sportif ou "Spochan" souvent utilisé dans le langage parlé, est une escrime martiale, ludique et sportive qui se pratique avec des armes en mousse (épée, épée court, la...
Saturday, 19. August 2017
09:00 - Visite de Miyajima
Venez à la rencontre de la nature, de la culture et de l'histoire de Miyajima ! Écotour exceptionnel organisé par la Setonaikai
Friday, 25. August 2017
19:20 - Tarot de Yokohama
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,300 yens Dîner et boissons inclus.
Saturday, 26. August 2017
14:30 - Pique-nique de rentrée
Venez nous retrouver à notre pique-nique de rentrée pour un moment de détente, de rencontres et de convivialité.
18:15 - Shinjuku après le coucher de soleil
Laissez-vous guider dans Shinjuku, un des quartiers majeurs de Tokyo pour sa vie nocturne.

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Discours Soirée Solidarité

60 ème Anniversaire de l’AFJ

Monsieur l’Ambassadeur,

Chère Christine,

Monsieur le Consul et madame la vice Consul,

Monsieur le Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger,

Chers Amis Français et chers Amis Japonais,

Depuis les événements tragiques du 11 mars la communauté française a été réunie a l’occasion de la visite du Président de la République venu pour nous délivrer son message de soutien et témoigner de la compassion de toute la nation française au peuple japonais à l’occasion de sa rencontre avec le Premier Ministre Kahn. Nous étions alors encore en pleine crise, taraudés par le doute et l’incertitude.

Depuis, le moment de la confiance et de l'Espérance est revenu et c’est sous cette double ascendance que nous avons, bien sûr, décidé de placer cette soirée de solidarité de toute la communauté française a l’occasion du 60ème Anniversaire de l’Association des Français du Japon en la dédiant  spécialement aux populations sinistres du Tohoku.

Nous pouvons être fiers que toutes les institutions Chambre de Commerce, Conseillers du Commerce extérieur, et toutes les Associations (UFE, ADFE, AFFJJ, ACPFJ,FAJ, ALF et AFJAM) représentatives de la communauté française dans leurs diversités et à travers les sensibilités qui leur sont propres aient décidé de s’associer à cette grande soirée de solidarité en faveur du Tohoku organisée par l’AFJ, cela prouve que les français du Japon sont capables de se regrouper pour agir sans distinction d’appartenance politique, c’est là un signe de maturité tout à fait rare, ce qui mérite d’être appuyé.  

Avant que la catastrophe  ne se produise, compte tenu du caractère instable du sol, on savait qu’elle était possible voir probable, mais jusqu’à la date fatale du 11 mars on la croyait plutôt impossible. Nous vivions dans la certitude que le Japon était invincible et que, bien que secouée par la crise financière, son économie allait repartir.

L’énergie des forces primitives de la nature en a décidé tout autrement ; brutalement à 14H45, le 11 mars, la continuité d’une vie fondée sur l’équilibre et l’harmonie des rapports entre la nature et les hommes s’est interrompue ; subitement les vibrations de la terre ont brisé la  délicatesse et  la souplesse des relations entre les différents éléments qui se sont transformés brutalement en un rugissement qui a montré la sauvagerie dont la nature est aussi capable.

Sagesse ou ignorance chacun a fait un choix personnel de rester à Tokyo ou de s’en éloigner de façon provisoire ; la catastrophe n’est pas forcement inscrite dans notre mode de raisonnement et puisque nous sommes au Japon mieux vaut vivre sans croire à la fatalité du pire.

Je constate que, depuis le 11 mars, nous avons une relation différente avec cette terre et en particulier ces populations japonaises du nord-est du pays  meurtries, blessées, plongées dans l’inconnu dont l’existence a été brisée en fragments  puisque contraintes d’abandonner ses maisons, ses terres agricoles, ses bateaux de pêche elle se retrouve aujourd’hui sans ressource et sans repère entrainant la perte de mémoire de pans de vie entiers. Nous partageons la douleur de ce destin tragique.

Le témoignage dynamique du passe n’est plus une certitude, les façons de penser et d’agir vont évoluer, des décombres va émerger un avenir nouveau qui est à construire et qui doit redonner un coup de fouet à ce pays afin de lui permettre de rebondir.

Cette soirée avait donc essentiellement deux objectifs, nous retrouver, ce soir-là, après la crise, entre français afin d’ exprimer notre gratitude sous forme d’un « Te Deum Républicain » du fait que non seulement il n’y ait pas eu de victime française conséquente au séisme ou au tsunami, mais encore cette épreuve avait largement contribue à conforter la solidarité de notre communauté ; en deuxième lieu affirmer que nous n’oublions pas les 28 000 morts ou disparus et que nous ressentons une profonde communauté de destin avec le peuple japonais auquel nous sommes prêts a tendre la main pour contribuer à soulager et aider les plus éprouves d’entre eux. Il est par conséquent évident que tous les bénéfices de cette soirée seront intégralement attribues à des opérations de solidarité en faveur du Tohoku telle que la « Caravane Française », initiative de l’UFE à laquelle se sont associées l’Amicale des Cusiniers-Patissiers Français au Japon et l’AFJ.

Avec l’expérience du vécu des récents événements nous comprenons maintenant sûrement beaucoup mieux l’importance de demeurer unis et solidaires et le rôle de la vie associative dans une communauté comme la nôtre qui, en temps habituels, aurait effectivement tendance à considérer cette organisation superflue pour contribuer à la qualité de sa vie d’expatrie. Le devoir de l’AFJ est cependant de demeurer malgré tout vigilante et d’être prête à répondre en urgence aux cas de détresses qui lui sont signales et pour cela de poursuivre sa collaboration avec les services du Consulat de France pour le bien et l’intérêt de tous nos compatriotes.

J’ai retrouvé ce soir-là parmi l’assistance, beaucoup de joie, de nombreux anciens du Japon en compagnie de résidants plus récents et aussi de nombreux amis japonais qui nous ont fait l’honneur et l’amitié de venir. 

En fin de dîner nous avons soufflé les 60 bougies du gâteau d’anniversaire de l’AFJ confectionné par la pâtisserie Le Pommier.  Le « Door Prize qui a eu lieu après le dîner a vu repartir une japonaise avec un merveilleux programme de vacances: un Tokyo-Paris A-R  sur AIR FRANCE pour deux personnes,  une location pendant 21 jours d’une voiture Renault offert par France Travel

Center, qui permettra de se rendre jusqu’à Cancale à l’hôtel restaurant Breizh-Café pour y séjourner 2 nuits avec un repas crêpes et un dîner gastronomique.

L’animation de la soirée est confiée à Patrick Nugier musicien chanteur compositeur qui fait une très belle carrière au Japon, en particulier il sait faire vivre le répertoire de la chanson française de années 50 à 80. Il était accompagné de son guitariste et de quelques-unes de ses élèves japonaises. Patrick est un garçon qui a beaucoup de cœur et pour le Tohoku et les 60 ans de l’AFJ il a décidé de lui même de participer totalement bénévolement à notre soirée.

Grâce à cette épreuve nous avons compris que maintenant nous devons unir nos forces, notre avenir à tous en dépend. La vie de notre communauté repose sur la motivation de chacun d’entre nous a affirmer sa volonté d’honorer son rôle dans son entreprise, dans son université ou dans son établissement d’enseignement et d’être exemplaire auprès de ses collègues et partenaires japonais pour que la présence française ayant retrouvée toute sa légitimité contribue au renouveau d’un  Japon qui lui aussi va pouvoir évoluer. Le temps des catastrophes est derrière nous, n’ayons plus de pensées ou de jugements rétroactifs, le destin de l’homme est inscrit dans l’avenir. 

Yves Alemany

Président de l’AFJ