August - 2017
Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12
13
14 15 16 17 18
19
21 22 23 24
25
26
27
28 29 30 31  
Sunday, 13. August 2017
18:00 - Chambara Sportif
Le chambara sportif ou "Spochan" souvent utilisé dans le langage parlé, est une escrime martiale, ludique et sportive qui se pratique avec des armes en mousse (épée, épée court, la...
Saturday, 19. August 2017
09:00 - Visite de Miyajima
Venez à la rencontre de la nature, de la culture et de l'histoire de Miyajima ! Écotour exceptionnel organisé par la Setonaikai
Friday, 25. August 2017
19:20 - Tarot de Yokohama
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,300 yens Dîner et boissons inclus.
Saturday, 26. August 2017
14:30 - Pique-nique de rentrée
Venez nous retrouver à notre pique-nique de rentrée pour un moment de détente, de rencontres et de convivialité.
18:15 - Shinjuku après le coucher de soleil
Laissez-vous guider dans Shinjuku, un des quartiers majeurs de Tokyo pour sa vie nocturne.

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Disparition de André Calabuig, ancien président de l'AFJ

André Calabuig, ancien de la communauté française au Japon, dont il était un des pionniers, nous a quittés.

Soixante deux années après son arrivée au Japon et un long parcours professionnel, c’est l’un des plus anciens acteurs de la présence française et un témoin de notre communauté qui vient de tirer sa révérence. Nous saluons sa mémoire avec émotion.

En 1954, alors envoyé au Japon par la société Ducretet-Thomson au Japon pour promouvoir les disques de musique française, M. Calabuig y est resté et a fait une carrière remarquée dans l’édition. Il a œuvré dans plusieurs sociétés japonaises, de Asahi Sonorama, jusqu’à la maison d’édition japonaise, Shogakukan, dont il a été directeur, puis conseiller du président. Il est également connu des Japonais pour ses publications et essais et il était membre du Pen Club Français.

André Calabuig était aussi un ancien président de l’Association des Français du Japon. Décoré de la légion d’honneur, pour sa contribution aux relations économiques avec notre pays, il est également un auteur distingué dans l’ordre des Arts et des Lettres pour ses publications, en France et au Japon, avec notamment la collection « me kara uroko » ou « Les écailles qui tombent des yeux », et le livre paru en France : « Nippon».

Il a incarné l’étroitesse des liens culturels, économiques, et avant tout humains, qui unissent la France au Japon. C’est un concitoyen resté actif jusqu’au bout, dont la vie a été bien remplie et que la République a reconnu, à qui nous rendons aujourd’hui un dernier hommage.
(Janvier 2016)

Disparition de Marguerite France

Chers amis de l'Association des Français du Japon, vous recevez aujourd'hui un courrier spécial.
La communauté française, la communauté musicale franco-japonaise, l'Association des Français du Japon dont elle était un membre du comité, ainsi que  tous ses proches, portent aujourd'hui le deuil de Marguerite France Yanagidani. Elle s'est éteinte le samedi 27 juillet 2013 à 14h10, bien entourée de ses proches.
C'est unanimement que l'on rend hommage à la vitalité, à l'énergie et à l'amour de la musique qu'elle savait si généreusement partager.
La photo que vous voyez là date d'il y a 32 ans. A cette époque, tous les ans l'AFJ faisait une grande fête de la vigne dans les vignobles de la famille Gueymard. Cette année-là, nous fêtions les 90 ans de Mme Gueymard mère. Marguerite avait accepté de venir jouer en son honneur. Ce fut un moment très émouvant.
Cette générosité, elle en a toujours fait preuve. La Caravane Bon Appétit le sait bien aussi: elle a répondu présente pour un concert en faveur du Tohoku. Ces exemples pourraient  être multipliés. Et soyons sûrs que là-haut, elle continue de charmer tout le monde avec la musique.
Unissons nos pensées pour elle.
Qu'elle repose en paix.
Sonate pour violon de César Frank interprétée par Marguerite. youtu.be/tlvJGtp-jKs

Vidéo d'une interview de Marguerite en 2009 vimeo.com/6143407

Disparition de Christophe Dejean

L'association, avec une grande tristesse, déplore le décès accidentel de notre compatriote Christophe Dejean, homme généreux entièrement dévoué aux autres, et présente ses profondes condoléances à son épouse Anne Dejean et à ses enfants. Il s'agit là d'un deuil terrible non seulement pour sa famille mais aussi pour toute la communauté française du Japon, et Christophe Dejean fait aujourd'hui partie de la mémoire de notre communauté parmi tous ces Français qui sont venus représenter et servir la France au Japon, pays qu'ils ont tant aimé qu'il a retenu leur esprit.

Disparition de Pascal Venturelli

Nous avons appris la disparition le 25 août 2010 de Pascal Venturelli à l'age de 52 ans, emporté brutalement par un cancer foudroyant.

Originaire de Cavalaire et au Japon depuis plus de 20 ans, Pascal était un artiste, un chanteur, aux talents reconnus; il reprenait et re-interprétait parfois tous les "grands de la chanson française" mais il avait surtout le don de communiquer sa joie de vivre en tant qu'animateur de nombreuses soirées ou, au travers de la chanson française, comme un troubadour des temps modernes, il passait des messages simples qui touchaient le cœur de son public japonais et français.

Assurément son talent à chauffer les salles mais surtout à réchauffer les cœurs va nous manquer.

A son épouse japonaise, Noriko, et à ses deux fils Jean-Pascal et Yannick, ainsi qu'à toute la famille de ses amis musiciens, l'AFJ transmet ses pensées attristées.

Disparition du Père Malin

ÉGALEMENT pendant l’été 2010 disparition du Père Malin, Missions Étrangères de Paris, suite aux conséquences d'une mauvaise chute.

Présent au Japon depuis des temps immémoriaux, le Père Malin a construit des églises, bâti des écoles....et fait rayonner partout autour de lui la tolérance, la bonté et le partage des valeurs de sa foi en y intégrant une approche nécessaire à la perception de la sensibilité japonaise.

Le Père Malin était aussi, aumônier du Souvenir Français, un organisme officiel relevant du Secrétariat d’État aux anciens combattants et du Ministère des Affaires Étrangères qui veille à l'entretien des sépultures des soldats français morts en mission à l’étranger au cours de leurs affectations.

Le Père Malin avait l'habitude chaque année, à l'occasion de la célébration du 11 novembre, d'officier au cimetière des étrangers de Yokohama devant le monument aux morts des français ayant péris en mission lors du Shogunat ou qui plus récemment s’étaient trouvés au Japon à l'occasion des derniers conflits mondiaux.

Du Père Malin nous garderons le souvenir d'une gentillesse extrême et de sa grande humilité pour être encore davantage à l’écoute des autres. Il mérite l'estime durable due à tous les hommes justes et dignes.

Pour le Bureau de l'AFJ et son Comité,
Yves Alemany, Président

Disparition de Marcel Giuglaris

Marcel Giuglaris, décédé à Paris le 5 février 2010, à l'âge de 87 ans, faisait partie de ces journalistes qui savent élargir l'horizon : goût des différences, goût de l'ailleurs, surtout peut-être souci d' « apprendre à comprendre ». Pendant près d'un demi-siècle, un carnet et un stylo à la main, il parcourut l'Asie, de la guerre de Corée à celles du Vietnam - de Dien Bien Phu (1954) qui signa la défaite française, à l'intervention américaine - avec Tokyo pour « port d'attache » et le Japon pour jardin. Né le 19 juin 1922 à Nice, il avait débarqué à Yokohama en octobre 1951 et collaborer à divers journaux comme Paris-Presse, France-Soir, Le Figaro ou Le Point, ainsi qu'à Europe 1. Correspondant de guerre, il échappe à un attentat durant le conflit au Vietnam lors d'une rencontre avec un cadre viet-cong. Délégué d'Unifrance Film, il fonde en 1959 à Tokyo le Festival du film français qui contribuera largement au développement de la présence du cinéma français au Japon. (Philippe PONS)