August - 2018
Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday
 
01
02 03 04 05
06
07
08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 19
20 21 22 23
24
25
26
27 28 29 30 31  
Wednesday, 01. August 2018
01:00 - Programme MFJ juin-septembre
L'accès aux manifestations de la Maison franco-japonaise (MFJ) est libre. Prière de vous inscrire depuis la page Agenda du site web : www.mfj.gr.jp.
Tuesday, 07. August 2018
09:30 - Atelier création de bijoux
Thème : Grue ! Découvrez un pan de l'artisanat traditionnel japonais en fabriquant votre propre bijou en Washi. Durant cet atelier avec le sujet :Kabuto, il vous sera proposé de fa...
Friday, 24. August 2018
19:20 - Tarot de Yokohama
Soirée jeux de cartes dînatoire, une soirée décontractée sous le signe du jeu et de la bonne humeur. Tarif cotisant : 2,500 yens dîner et boissons inclus. Au YC&AC, gare de Yamate.
Saturday, 25. August 2018
14:30 - Pique-nique de rentrée le 25 août
Venez nous retrouver à notre pique-nique de rentrée pour un moment de détente, de rencontres et de convivialité.
Sunday, 26. August 2018
01:00 - Offre d'emploi - General Manager – Osaka
CRCC Asia’s Director of Program Operations is looking for a committed and motivated young professional to become our Program supervisor for the Osaka program starting in 2019!

l'AFJ, les activités pour les francophones au Japon

Ecole française de Saint Maur

Diète japonaise : petite visite roborative - 9 février 2010

Quel est ce curieux bâtiment officiel, situé en bordure ouest du Palais Impérial, et dont le toit ressemble étrangement à une pyramide maya ?

A moins d’être un tout nouvel arrivant à Tokyo, vous l’avez certainement repéré et en connaissez au moins le nom : c’est la Diète japonaise (国会 Kokkai).

Mardi 9 février en fin de matinée, nous nous retrouvons à une vingtaine pour une visite guidée de ce bâtiment, où se fait et se défait la politique japonaise.

Mme Inuzuka

La Française Evelyne Inuzuka est ici un peu chez elle. En plus de son rôle de présidente de l'UMP Japon, en qualité d’épouse du sénateur Tadashi Inuzuka (parti démocrate), elle a régulièrement l’occasion de se rendre à la Diète. Elle est à l’initiative de cette sortie de l’AFJ et avec les assistants parlementaires de son époux, elle est notre guide.

Pour ne pas perturber la tranquillité des lieux, nous sommes priés de nous déplacer en rangs deux par deux. Dans les faits, il sera difficile à notre équipée d’adultes français de se plier à cette consigne, bien mieux respectée par les écoliers japonais à casquettes jaunes que nous croiserons dans les couloirs !

Nos pas (et surtout nos guides) nous mènent jusqu’à la  Chambre des Conseillers. Cette chambre (参議院 Sangi-in), appellée aussi chambre haute est l'équivalente au Sénat en France alors que la Chambre des représentants  (衆議院 Shūgi-in) ou chambre basse serait l'équivalente du Parlement.

C'est dans cette chambre que nous nous arrêtons pour des explications détaillées. C'est un grand amphithéâtre de 32 m de long et 23 m de large, où se réunissent en session les 242 conseillers (ou sénateurs) élus pour six ans, au suffrage universel direct.

Le vaste hémicycle contient bien plus de sièges que de conseillers : 460 strapontins au total. Ces places supplémentaires permettent d’accueillir les représentants (députés de la chambre basse) pour des séances plénières, en particulier le jour de l’ouverture d’une session parlementaire. A cette occasion, l’Empereur en personne vient prononcer le discours d’ouverture. Le trône de l’Empereur et le siège du Président de la Chambre font face aux sièges des membres, qui forment un demi cercle autour du podium.

Vladimir Ionesco, un étudiant HEC stagiaire chez le sénateur Tadashi Inuzuka,  qui a assisté dans le public à l’ouverture de la session ordinaire de janvier dernier, raconte : « Les membres du Sénat sont venus s’asseoir les premiers, un tiers d’entre eux était en kimono traditionnel, sénateurs ou sénatrices. Ensuite, les membres de la chambre des députés sont venus occuper les sièges de l’arrière. Puis, sont arrivés les membres de la maison impériale et les hauts membres de la maison impériale qui se sont alignés de part et d’autre du trône de l’Empereur. Après quelques minutes, les portes se sont ouvertes et l’Empereur est arrivé accompagné d’un membre de la garde d’honneur. Quand l’Empereur vient et marche vers son trône, tout le monde est debout et au moins la moitié de l’assemblée baisse la tête en signe de respect. L’un des membres de la maison impériale apporte à l’empereur le parchemin qui contient le discours officiel de la cérémonie d’ouverture. Pendant la lecture du discours, beaucoup gardent la tête baissée. De par la Constitution, l’Empereur ne s’adresse qu’à la chambre haute (le Sénat), il ne s’adresse pas à la chambre basse. Après le discours, l’Empereur quitte la chambre des conseillers. Une fois que la porte est fermée, la session commence. »

Il existe 3 types de sessions : ordinaire, extraordinaire et spéciale. La session ordinaire est convoquée une fois par an en janvier pour une durée de 150 jours et délibère du budget national.

Une vaste pièce de 97 m2 richement décorée par les meilleurs artisans japonais (tapis, tapisseries, large cheminée et boiseries) est réservée à l’Empereur lors de ses passages à la Diète. Il y reçoit le président et le vice président de la Chambre des représentants avant la cérémonie d’ouverture. Nous pouvons l'admirer à travers une paroi vitrée.

L’accès à l'Escalier Central est lui aussi très réglementé. Il est utilisé par l’Empereur et les invités de haut rang. Les parlementaires ont le privilège de l’emprunter une seule fois, le jour où, nouvellement élus, ils font leur entrée officielle à la Diète.

Le Hall Central est au pied de l’escalier. Et même un simple visiteur peut y pénétrer ! Le hall se situe sous la tour du bâtiment. Le sol est une mosaïque aux couleurs naturelles composée de 37 variétés de marbres et de granits, les murs et colonnes sont en pierre d’Okinawa, et le plafond est recouvert de peintures évoquant les 4 saisons. Trois statues en bronze représentant des hommes ayant joué un rôle majeur dans la fondation du système parlementaire japonais occupent trois des quatre coins du hall : il s'agit de Hirobumi Ito, Shigenobu Okuma et Taisuke Itagaki. Une quatrième stèle vide est prête à accueillir une quatrième statue : celle de l’homme/la femme qui saura apporter l’ultime perfection au système institutionnel !

Cliquez pour télécharger la photo

Il fait tellement beau qu’il serait dommage de ne pas prendre un peu l’air après ces visites de couloir ! Justement, c'est l’heure de la traditionnelle photo de groupe. Nous sommes au Japon, donc tout est prévu : nous nous installons devant la Diète sous le meilleur angle de vue…

Mais que se passe-t-il ? Petit contretemps, alors que nous nous apprêtons à sourire au photographe, nous devons vite nous replier sur le trottoir pour laisser le passage à un cortège officiel. A travers la vitre d'une limousine, nous reconnaissons Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne. Il nous fait même un petit signe de la main !

Toutes ces émotions nous ont ouvert l’appétit, direction la cantine de la Diète ! Rintaro OGATA, Wakako HIRONAKA et, plus tard, Tadashi INUZUKA, respectivement député, sénatrice et sénateur, nous y rejoignent.

Avec le député Ogata
Avec la sénatrice Hironaka
Avec le sénateur Inuzuka

Rintaro OGATA parle un français remarquable et nous épate en prononçant le mot « chirurgie » à la perfection. Elu de la majorité, il est favorable à la généralisation des allocations familiales, tout en expliquant que l'état des finances publiques donne une marge de manoeuvre limitée au gouvernement. Puis il doit s'éclipser rapidement : c'est l'heure de la reprise des débats sur le budget.

La sénatrice Wakako HIRONAKA s'exprime dans un anglais très fluide : élue du parti démocrate, elle sert son 4eme mandat. Elle est spécialisée dans les questions d'environnement et était ministre de l'environnement dans le cabinet de Hosokawa en 1993. Elle rappelle que la lutte contre la pollution a fait des progrès considérables depuis les années 1980, mais reconnaît qu'il reste beaucoup à faire, notamment en matière d'économies d'énergie et d'isolation des bâtiments.

Le sénateur démocrate Tadashi INUZUKA fait son apparition à l'heure du café : il arrive de Nagazaki, où il est en campagne pour l'élection du nouveau gouverneur. Ses spécialités au Sénat ? Entre autres, le dossier de la relocalisation de la base américaine de Futenma, les relations avec l'Afghanistan et le Pakistan, la réflexion sur une taxe Tobin...

Merci à tous ces parlementaires d'avoir patiemment répondu à nos questions. Car il faut bien reconnaître que nos connaissances de la politique japonaise sont assez limitées. Au fait, comment dit-on "Diète" en japonais ? Déjà oublié ?

Texte : Stéphanie Roxo-Da Costa et Delphine Lorin-Etuy

Photo : Daphnée Haour